Rita Cazergues créatrice de mode

Rita Cazergues, créatrice et styliste brésilienne, conçoit de magnifiques pièces et des modèles uniques toujours très stylés à partir de pagnes (robes, combinaisons, chemisiers, pantalons,...) accompagnés de nombreux accessoires (pochettes, sacs, bijoux,…) mais également des articles pour la maison (nappes, couettes de lits, coussins,…).

Rita Cazergues a connu la couture à l’âge de 19 ans en prenant des cours de couture avec les bonnes sœurs au Brésil dans sa ville natale. Ses cours incluaient la coupe et la couture de base.

Elle n'imaginait jamais qu'elle tomberait sous le charme des célèbres WAX, ces tissus africains si  colorés.

Rita, en Angola, était très connue. Elle y a organisé plusieurs défilés de mode. elle a fait la connaissance d’un couturier ivoirien sans travail. Avec son bon cœur, elle lui a donné une place dans son futur atelier et a acheté sa première machine à coudre. Rita a alors créé sa première robe pour aller à un mariage; elle s’en souvient comme si c'était hier. Cette robe a eu un énorme succès.

Puis elle s’est installée au Congo. Lorsqu’elle a vu tous ces magasins du port de Kinshasa, regorgeant de tous ces tissus colorés, ses yeux ont été éblouis et se sont remplis de charme.

Elle aime aider les gens et s’est vite rendu-compte qu’il y avait au Congo beaucoup à faire en matière de création vestimentaire. Alors elle a pensé : « pourquoi ne pas transmettre mes connaissances? »

Une amie lui a demandé si elle pouvait lui confectionner une robe comme celle qu’elle portait mais de couleurs différentes. L’idée lui a plu. Dès que ses amies ont vu cette robe, elles ont commencé à venir, nombreuses, puis les amies des amies, les mères, leurs enfants,... les Congolaises ont dit à Rita Ô combien elles aimaient ses mélanges et ses harmonies de couleurs.

La chose s'est accentuée lorsqu’elle s’est dit : « mais pourquoi ne pas trouver un autre créateur de mode afin qu'elle puisse enseigner différentes choses, modernes, simples, avec des coupes inspirées d’autres continents, européennes ou brésiliennes qui sont aussi très colorées. Les WAX sont tout à fait appropriés.

En travaillant, elle rencontre souvent des difficultés liées à la langue, aux différences culturelles, ou aux différences de styles.

 

 

La mode congolaise ou africaine en général, raconte l'histoire des Africaines par les couleurs, leurs éclats, leurs coupes si particulières. Par exemple, à la base des vêtements des femmes africaines est le « sarong » qui s’enroule autour du corps et simule alors une robe. C'est un très beau tissu dont la qualité et les finitions sont reconnues dans le monde entier. Les Africaines, plus que d’autres, s’expriment beaucoup par leurs vêtements. Ses clients comptent sur Business Women, la décoration d'hôtels, les fêtes et même les mariages.

Aujourd’hui, ils sont 5 dans son atelier. Elle dessine, crée. Ses 4 couturiers transforment ses idées et ses croquis en robes, jupes, pantalons, salopettes, chemisiers,…  Ensembles, ils échangent leurs idées et ils mettent au point de nouvelles techniques, par exemple, comment tirer le meilleur parti d’une pièce de tissu, réparer habilement, le vêtement d’une cliente désespérée.

 

Aujourd'hui, ils espèrent pouvoir marier les différences culturelles entre les trois continents (Afrique, Amérique du Sud et Europe). Ses conseils sont travaillez beaucoup, apprenez les uns des autres, enseignez aux autres, soyez ouverts aux nouveautés qui toutes sont de nouvelles aventures mais d'abord et toujours faire plaisir aux personnes qui viennent vers vous ; c'est sa motivation de tous les jours.

NOTRE

ÉQUIPE

© 2017 Chez Rita Créations